Si vous pensez que vous ne valez pas grand-chose, vous ne trouverez personne pour augmenter votre prix.

Michael Aguilar


poésie

Le temps file effectivement. Et déjà que la lecture nous fait oublier ce fait, la poésie a ce don supplémentaire d’en rendre la notion complètement abstraite. De le mettre en suspend. Et quoi de mieux qu’un poème sur le sujet, mené par une plume de maître, pour nous voler notre instant et prendre en otage notre esprit :

 

Voix inchangées
c’était hier
le jour avant celui qui le précède
pourtant
l’eau a coulé sous les ponts
c’est comme ça que l’on dit ?
elles se sont parlé
comme si le temps s’était figé
jadis
elle a toujours cette boucle d’oreille
en argent
donnée par une main d’adolescente
elle l’a conservée dans un écrin
brindille d’un parcours de vie
couleur de sa jeunesse
étourdie
de plaisirs partagés
de dialogues révélateurs
de conquêtes
le temps est élastique
il passe et il revient
immuable
à la pureté des gens qui l’ont nourri

Continuer la lecture