On espère quelquefois du temps ce que le temps ne peut réaliser.

Pierre-Claude-Victor Boiste


littérature

 

Je sais! Vous n’avez pas le temps de lire des articles… qui plus est qui encouragent la lecture et en expose les méthodes!

C’est pourquoi, je commencerai cet article par un bref résumé de ce qu’il serait bon de garder à l’esprit à ce sujet. Aussi, j’ai écrit cet article notamment pour aider les étudiants qui galèrent un peu dans les analyses de texte. Alors, n’hésitez pas à le leur faire connaitre et invitez-les à le partagez. Car il pourrait contenir des informations précieuses pouvant les aider.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne lecture! 🙂

En bref !

Beaucoup ne savent pas qu’ils peuvent améliorer leur lecture en lisant plus vite tout en emmagasinant un maximum d’informations. Il suffit pour cela de maîtriser les quatre niveaux de lecture (élémentaire, survol, analytique, synoptique) et de savoir différencier et adapter sa façon de lire en fonction des genres d’ouvrages (fictif, didacticiel, historique, scientifique, sociologique, philosophique… ).

Vous retiendrez de cet article que vous pouvez accélérer votre lecture sans perdre en compréhension et qu’il ne s’agit que Continuer la lecture

Bon, ben en voilà un outil intéressant!

Vous connaissez Koober? Si ce n’est pas le cas je vous invite vraiment à vous y intéresser de plus près.

La société propose des livres résumés par des professionnels disponibles en lecture directe ou en audio-lecture. Des tas d’ouvrages intéressants sont déjà disponibles et beaucoup d’autres s’ajoutent à la liste régulièrement.

Pour faire simple, visualisez-donc la vidéo ci-dessous qui vous donne Continuer la lecture

« Au temps pour moi » est une expression utilisée pour reconnaître une erreur commise. Toutefois la plupart des gens l’écrivent « Autant pour moi », à tel point que cette variante d’écriture est finalement admise par l’académie Française (voir un article sur le sujet).

Saisissons l’occasion ici de faire le point sur quelques erreurs courantes commises en langue française :

Pour évoquer une chose dans sa totalité dois-t-on écrire « Tout entière » ou bien « Toute entière » ?

voir la réponse
L’orthographe exacte est « Tout entière »

 

Dit-on d’un événement qui se répète qu’il est « récurrent » ou bien « récurant »? Continuer la lecture

Le temps file effectivement. Et déjà que la lecture nous fait oublier ce fait, la poésie a ce don supplémentaire d’en rendre la notion complètement abstraite. De le mettre en suspend. Et quoi de mieux qu’un poème sur le sujet, mené par une plume de maître, pour nous voler notre instant et prendre en otage notre esprit :

 

Voix inchangées
c’était hier
le jour avant celui qui le précède
pourtant
l’eau a coulé sous les ponts
c’est comme ça que l’on dit ?
elles se sont parlé
comme si le temps s’était figé
jadis
elle a toujours cette boucle d’oreille
en argent
donnée par une main d’adolescente
elle l’a conservée dans un écrin
brindille d’un parcours de vie
couleur de sa jeunesse
étourdie
de plaisirs partagés
de dialogues révélateurs
de conquêtes
le temps est élastique
il passe et il revient
immuable
à la pureté des gens qui l’ont nourri

Continuer la lecture