On a toujours assez de temps quand on l'emploie bien.

Johann Wolfgang von Goethe


durée

 

En développement personnel le meilleur des mots c’est « objectif » et le pire des maux c’est l’absence d’objectif.

Pourquoi se fixer des délais et dates limites ? Me direz-vous ! N’est-ce pas se mettre la pression inutilement et contre-productif au final ?

Et bien, tout d’abord pour se poser la question. En effet parmi les activités chronophages il y a celles dont les objectifs sont mal définis ou non définis. Démarrer une activité sans s’être fixé un temps pour l’exécuter, c’est un peu comme se promener et errer sans but. Ça peut être sympa parfois, mais ce n’est pas forcément constructif et certainement pas efficace. Se fixer un timing ou une date limite c’est dans un premier temps efficace pour éviter que nos activités n’empiètent les unes sur les autres. En même temps, le fait de s’imposer un objectif temps tout en gardant ce temps à l’esprit, permet d’instaurer et maintenir une attitude active quant à Continuer la lecture

Bien que le temps s’écoule de la même manière pour tout le monde sur le plan physique, il en est autrement sur le plan intellectuel.

Résultat de recherche d'images pour "écoulement du temps"En effet, lorsque nous comptons les secondes par exemple, notre esprit est focalisé sur le temps et généralement nous le percevons comme plus long. A contrario, lorsque nous sommes distraits par des activités nous le percevons comme étant plus court pour une durée physique pourtant identique.

Le fait de centraliser un maximum de notre attention sur une chose, rend cette chose plus éminente. C’est un peu comme lorsque l’on s’attarde sur une chose ou une personne que nous croisons pourtant tous les jours. Nous percevons alors cette chose ou cette personne sous plusieurs facettes nouvelles et notre perception de cette chose change forcément.

Toutefois, ce n’est pas forcément vrai tout le temps. Prenons comme exemple le sujet des examens abordé au précédent article. Si lors d’un examen nous focalisons sur le temps dans le but de gérer celui-ci, mais que nous échouons à bien le gérer, alors ce même temps nous paraîtra comme ayant été trop court et étant passé trop vite, pour la simple et bonne raison qu’il ne nous a pas suffit à atteindre notre objectif. Ici, la perception du temps est conditionnée par le résultat et non plus par le fait de s’être focalisé sur lui. Continuer la lecture