« Au temps pour moi » est une expression utilisée pour reconnaître une erreur commise. Toutefois la plupart des gens l’écrivent « Autant pour moi », à tel point que cette variante d’écriture est finalement admise par l’académie Française (voir un article sur le sujet).

Saisissons l’occasion ici de faire le point sur quelques erreurs courantes commises en langue française :

Pour évoquer une chose dans sa totalité dois-t-on écrire « Tout entière » ou bien « Toute entière » ?

voir la réponse
L’orthographe exacte est « Tout entière »

 

Dit-on d’un événement qui se répète qu’il est « récurrent » ou bien « récurant »?

voir la réponse
On dit qu’il est « récurrent », c’est un adjectif.

Alors que « récurant » est le participe présent du verbe « récurer » qui signifie « nettoyer en frottant ».

 

J’ai souvent vu ma mère faire le ménage, mais je ne me souviens plus si c’était avec une « serpillère » ou bien avec une « serpillière » ?

voir la réponse
Vous l’aurez probablement compris c’est avec une « serpillière » la même confusion peut se faire pour certains noms d’arbres comme « vanillier, groseillier, myrtillier, groseillier, bougainvillier » ou encore des noms d’artisans comme « quincaillier » (voir liste ici)

 

Lorsqu’une maison ne contient pas d’étage mais un seul niveau sans marches à même le sol, dit-on qu’elle est de « plain-pied » ou bien de « plein-pied » ?

voir la réponse
On dit « Plain » qui a la même racine que « plan » qui est « planus » et signifie « plat », donc sans marches ni dénivelés.

 

Dit-on d’une vieille dame qui a l’air fatiguée qu’elle a l’air  « décrépie » ou bien « décrépite » ?

voir la réponse
Il est vrai que « décrépite » sonne faux mais c’est pourtant la bonne orthographe. Il s’agit ici du féminin de l’adjectif « décrépit » qui signifie « usé sous l’effet du temps ».

Alors que « décrépie » signifie « qui a perdu son crépi » et peut se dire pour une maison ou une construction, mais certainement pas pour une personne.

 

À votre avis, dit-on « La réglisse » ou « Le réglisse » ?

voir la réponse
En fait, ça dépend si l’on évoque le bonbon ou la plante qui a servi à produire ce dernier. Un confiseur fabrique du réglisse à partir de la réglisse.

 

Dans le même genre, dit-on « Un alvéole » ou « Une alvéole » ?

voir la réponse
C’est pour ainsi dire un hermaphrodite. Bien que le terme soit étymologiquement masculin à la base, dans l’usage il a si souvent été mis au féminin que désormais il est aussi accepté sous forme féminine dans la littérature contemporaine.

 

Lorsque vous cherchez à esquiver une situation vous cherchez « un échappatoire » ou bien « une échappatoire » ?

voir la réponse
Bien souvent on entend « un échappatoire« , pourtant c’est « une échappatoire« .

 

Allez ! Un petit dernier pour la route.

Somme nous « censés » nous arrêter ici de jouer avec les mots, ou bien sommes nous « sensés » nous arrêter maintenant ?

voir la réponse
Somme nous censés perdre autant de temps sur internet? Est-ce bien sensé?

« sensé = raisonnable » alors que « censé = supposé »

Un article sur le sujet ici.

Audible


Vous pouvez écouter les livres en audio sur Audible comme je le fais parfois, c'est vraiment génial. Et il y a la possibilité d'avoir un mois d’essai gratuit autant en profiter :


Nous suivre

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir nos nouveaux articles directement dans votre navigateur :

Ou partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.